Accueil | Référencement Naturel | Comment Référencer son Site WordPress ?

Publié le 13 Avr, 2021

Comment Référencer son Site WordPress ?

Référencer son Site internet WordPress

Vous désirez créer votre propre site internet WordPress tout seul ou bien améliorer la visibilité d’un site WP déjà existant mais vous vous posez la question de savoir comment référencer son site wordpress ?

Tout d’abord, sachez que le travail de référencement de votre site wordpress est un travail pointilleux et de longue haleine et qui ne se déroule pas uniquement au coeur de votre site mais aussi « autour ».

Le Référencement par le nom de domaine

#1 – L’Age du domaine

Plus votre domaine a de l’ancienneté mieux il sera référencé, c’est pour ça que parfois certaines personnes achètent des domaines déjà crées.

#2 – Autorité de domaine

Un contenu sur un domaine à forte autorité aura un classement bien supérieur à une page sur un domaine de moindre autorité.

#3 – Mot-clé inclus dans le domaine de premier niveau

Si vous placez un mot-clé dans le domaine de premier niveau cela permettra d’envoyer un signal pertinent aux moteurs de recherches.

#4 – Mot-clé en premier mot de votre domaine

Avoir son nom de domaine qui commence par son mot-clé cible a un grand avantage sur les autres sites qui n’ont pas ce mot-clé dans leurs domaines ou bien qui ont le mot clé au milieu ou à la fin de celui-ci.

#5 – Durée d’enregistrement du domaine

Plus la durée d’enregistrement de votre domaine sera important plus votre domaine sera considéré comme un domaine sûr.

#6 – Mot-clé inclus dans le sous-domaine

Insérer des mots-clés dans les sous-domaines peut aussi aider à l’amélioration de votre classement dans les SERPs.

#7 – Whois public ou privées

Si vous décidez de vous mettre en Whois privé, c’est signe que vous avez “quelque chose à cacher” et donc pas forcément bien vu par les moteurs de recherches.

#8 – Propriétaire Whois pénalisé

Si vous êtes une personne identifiée comme un spammer par exemple, il est logique que Google approfondisse les recherches à votre égard et de ce fait risquer des pénalités supplémentaires.

#9 – Types d’extension de nom de domaine

Avoir un nom de domaine avec la bonne extension adaptée (.fr / .com / .org) peut faciliter le classement de votre site dans son pays.

SEO

Référencement On Page (On site)

#1 – Mot-clé dans la balise de titre

La balise de titre « meta title » est un signal SEO très important sur la page. Nous vous conseillons donc de placer le mot clé principal dedans et pour encore mieux faire, le placer au début.

#2 – Mot-clé dans la balise de description

Google n’utilise pas la balise méta description comme signal de classement direct mais votre balise de description a un impact sur le taux de clics ce qui est aussi un facteur de classement important.

#3 – Le mot-clé principal dans la balise H1

Les moteurs de recherches utilisent votre balise H1 comme une « deuxième balise de titre ». Il est donc important de placer votre mot clé à l’intérieur ainsi que dans le contenu en-dessous du H1.

#4 – Longueur du contenu

L’algorithme de Google préfère un contenu d’article avec plus de mots que des contenus courts et artificiels. De plus, il privilégiera plus les contenus de qualité (bien écrit) et aéré.

#5 – Table des matières (sommaire)

Utiliser une table des matières peut aider Google à mieux comprendre le contenu de vos pages et également faciliter la navigation aux internautes.

#6 – Densité des mots clés

La Densité de mots clés est le résultat du calcul du nombre d’apparitions d’un mot dans un texte divisé par le nombre total de mots dans ce même texte. Il est donc important de ne pas non plus abuser du mot clé au sein de votre page.

#7 – Mots-clés d’indexation sémantique latente dans le contenue (LSI = mot clé percutant)

Les mots clés percutants aident les moteurs de recherche à différencier certains mots clés surtout quand il s’agit de mots avec plusieurs significations comme par exemple « Apple le fruit » et « Apple la marque ».

#8 – Mots-clés LSI dans les balises de titre et de description

 Comme le contenu de la page web, ils aident Google à identifier les mots qui ont plusieurs significations potentielles.

#9 – Vitesse de chargement

Google et Bing utilisent la vitesse de chargement comme un facteur essentiel en SEO.

#10 – Utilisation d’AMP

Les versions AMP d’une page ou d’un site sont une condition requise pour se classer dans la version mobile de Google Actualités.

#11 – Contenu en double (duplicate content)

Il est déconseiller d’utiliser plusieurs fois le même contenu de votre site car il peut y avoir une influence négative sur la visibilité du site sur les moteurs de recherches. Par contre, il est formellement déconseiller de dupliquer le contenu d’un autre site si vous désirez que Google ne désindexe pas votre page.

#12 – Rel= Canonical

La correcte utilisation de cette balise peut en autre empêcher Google de vous pénaliser si sur votre site vous avez un contenu dupliqué.

#13 – Optimisation des images

En termes de référencement, Il est primordial qu’une image soit préalablement bien nommée avant son importation et bien redimensionnée. Un bon nom de fichier, un bon texte alternatif, bien titré avec une description ainsi qu’une bonne légende seront pour les moteurs de recherche des signaux importants.
De plus, l’utilisation du bon format adapté (jpg, png, svg…) vous permettra d’obtenir un gain de vitesse supplémentaire. Enfin, l’utilisation du format webp, format d’image matricielle développé et mis à disposition du public par Google sera un atout supplémentaire.

#14 – Récence et mise à jour du contenu

L’importance de mettre à jour son site régulièrement en termes de contenu et d’afficher les dates de modifications d’un article sont des facteurs de qualité important.

#15 – Âge de la page

Même si le moteur de recherche Google à une préférence pour les contenus récents, une page qui est souvent mise à jour peut surpasser une page récente.

#16 – Mot-clé et variantes dans les balises H2, H3

Mettre le mot clé principal ainsi que des variantes en H2 ou H3 aide à comprendre la structure d’une page mais reste un signal plus faible pertinence que celui du H1.

#17 – Qualité des liens sortants

Crée des liens vers d’autres sites permet d’envoyer des signes de confiance à Google à condition de rediriger les internautes sur des sites de qualités et ayant un rapport avec votre thématique.

#18 – Mise à jour adaptée aux mobiles

La mise à jour « Mobilegeddon » récompense les pages qui sont correctement optimisées pour les appareils mobiles. De plus, Google insiste sur le « Mobile-first Index » et valorisera plus les sites web adaptés et conviviaux sur version mobile.

#19 – Contenus supplémentaires utiles

Les contenus supplémentaires tels que des recettes interactives, des convertisseurs de devises ou bien des calculettes sont utilisés car ils sont des indicateurs de la qualité d’une page et donc aide à votre bon classement sur les résultats de recherche.

#20 – Multimédia

Mettre en ligne des vidéos, photos ou d’autres éléments multimédia sont favorables car ils apportent un bonus d’informations aux internautes et sont donc considérés comme un signal de qualité de votre contenu.

#21 – Nombre de liens internes pointant vers une page

Plus vous mettrez de liens internes bien ciblés sur votre page plus elle aura de l’importance par rapport aux autres car cela prouvera l’importance de la page en question.

#22 – Nombre de liens externes pointant vers une page

Plus vous obtiendrez de liens pointant sur votre page plus elle aura de l’importance aux yeux des moteurs de recherche à condition que les liens pointant vers celle-ci proviennent d’un domaine à forte autorité.

#23 – Liens brisés

Il vous faut éliminer au maximum les liens brisés car cela peut être perçu comme un signe d’un site abandonné ou tout simplement négligé.

#24 – Niveau de lecture

Si votre contenu est considéré comme facile à lire pour plus de 70% de vos lecteurs, cela aide à réduire le taux de rebond sur la page et accroît l’engagement avec vos internautes.

#25 – Erreurs HTML / validation W3C

Avoir un codage bâclé ou avec de nombreuses erreurs HTML peut être considéré comme un site de mauvaise qualité.

#26 – PageRank de la page

Le PageRank d’une page mesure la qualité et la quantité des liens reçus sur celle-ci et permet donc d’être mieux référencé si la page de provenance des liens à un fort PageRank.

#27 – Longueur et chemin de l’URL

On aurait tendance à dire qu’une URL courte a tendance à être plus avantagée qu’une url longue. Une page proche de la page d’accueil a une légère augmentation d’autorité par rapport aux pages qui sont bien plus loin de l’architecture de votre site.

#28 – Mot-clé dans l’URL

C’est un autre signal de pertinence et c’est aussi un facteur de classement malgré qu’il soit petit.

#29 – Chaîne d’URL

Ses catégories sont lues par Google et peuvent également fournir un signal thématique sur le sujet d’une page.

#30 – Catégorie de page

La catégorie sur laquelle est votre page est un signal de pertinence, une page qui fait partie d’une catégorie liée peut obtenir un gain de pertinence plus important qu’une page classée dans une catégorie non liée.

#31 – Références et sources

Mettre des références et des sources comme nous trouvons sur des documents de recherche peut être un signe de qualité.

#32 – Puces et listes numérotées

Elles aident à diviser votre contenu pour les lecteurs et donc de faciliter la lecture de votre site.
Google serait probablement d’accord et pourrait préférer le contenu avec des chiffres et des puces.

#33 – Priorité de la page dans le plan du site

Elle peut influencer sur le classement via le fichier sitemap.xml.

#34 – Signaux UX provenant d’autres mots-clés

Si votre page est classée pour plusieurs autres mots-clés, il donne à Google un signe interne de qualité.

#35 – Contenu unique et de qualité

 Google apprécie que les contenus des sites apportent des renseignements uniques et utiles ou nouveaux.

#36 – Page Contact

Le moteur de recherche Google indique qu’il préfère les sites avec une quantité appropriée d’informations de contact (adresse, téléphone, mail…). De ce fait, il faut donc s’assurer que vos informations de contact correspondent bien à vos informations inscrites sur le whois.

#37 – Architecture et arborescence du site

Si l’architecture du site sont bien conçues, elle aidera Google à organiser thématiquement votre contenu mais cela peut également aider Googlebot à indexer et accéder toutes les pages de votre site. De plus, une arborescence bien organisée facilitera la navigation des internautes.

#38 – Mise à jour du site

Pas mal de consultant seo pensent que les mises à jour de votre site Web fonctionnent comme un facteur de fraîcheur à l’échelle du site. Dans tous les cas, si vous n’êtes pas du même avis, il faut toujours se tenir à jour afin d’éviter toute faille de sécurité.

#38 – Présence d’un plan du site

Le sitemap xml aide les moteurs de recherche à indexer vos pages facilement et de manière plus approfondie et améliore la visibilité du site. De plus et même si Google a déclaré que les sitemaps HTML ne sont pas utiles pour le référencement, il est conseillé de le proposer à vos internautes afin qu’il puisse s’y retrouver plus facilement.

#39 – Temps de disponibilité du site

Le nombre de temps d’arrêt dus à la maintenance du site ou à des soucis de serveurs peuvent énormément nuire à votre classement et peuvent même aller jusqu’à la désindexation s’ils ne sont pas corrigés rapidement. On vous conseille donc de bien choisir votre hébergement.

#40 – Emplacement du serveur et CDN

Il influence le classement de votre site dans différentes régions géographiques et il est particulièrement important vu que plus votre serveur est proche de vos internautes plus la durée d’affichage de votre site sera courte. De ce fait, nous vous conseillons pour les sites multi-langues par exemple de mettre en place un CDN tel que Cloudfare.

#41 – Certificat SSL

Le certificat SSL active le cadenas et le protocole « https » dans le but d’assurer une connexion sécurisée entre le serveur web et le navigateur. De surcroît, Google a confirmé que l’utilisation du certificat SSL était considérée comme un signal de classement.

#42 – Conditions d’utilisation et pages de confidentialité

Les pages CGV, Mentions légales et de confidentialité indiquent à Google que votre site est un membre digne de confiance et peuvent ainsi aider à améliorer l’E.A.T de votre site.

#43 – Duplication méta-informations

Tel que le contenu, il est fortement déconseiller de dupliquer les méta-informations. Une méta-titre ou description doit être unique.

#44 – Fil d’Ariane

C’est un style d’architecture de site qui aide les utilisateurs et les moteurs de recherches à savoir où ils se trouvent sur un site.

#45 – Navigation sommaire, ancres et scroll to top

Encore une fois, ces types de pratique permettent de faciliter la navigation aux internautes.

#46 – Robots txt

Le fichier Robot txt est un fichier texte utilisé pour le seo, contenant des directives à destination des robots d’indexation des moteurs de recherche afin de leur préciser les pages qui peuvent ou ne peuvent pas être indexées.

#47 – Page 404

Les erreurs 404 n’impactent pas directement le seo mais l’expérience utilisateur. De ce fait, si elle est négative, le référencement naturel de votre site sera impacté.

#48 – Version mobile optimisé

Google souhaite que votre site soit optimisé pour les mobiles et vous pénalisera en cas de non-respect de ces critères. Par conséquent, pensez à bien adapter vos versions mobiles.

#49 – YouTube

Les vidéos YouTube bénéficient d’un traitement préférentiel dans les résultats de recherches.

#50 – Facilité d’utilisation du site

Si un site est difficile à utiliser ou à naviguer, il peut nuire indirectement au classement en réduisant le temps passé sur le site et augmentera donc le taux de rebond.

#51 – Utilisation des outils Google

Certaines personnes pensent que l’installation des outils tels qu’Analytics, Search Console et Google Tag Manager sur un site peuvent améliorer l’indexation de celui-ci. Dans tous les cas, sachez qu’ils aideront Google à mieux naviguer et analyser votre site.

Référencement WordPress Offsite

#1 – Avis des utilisateurs / Réputation du site

L’ e-réputation sur des sites comme TripAdvisor ou Trustpillot jouent probablement un rôle important dans l’algorithme de Google.

#2 – Âge du domaine de liaison

Les backlinks provenant de nouveaux domaines sont moins puissants que les anciens domaines.

#3 – Nombre de domaines racine de liaison

 Il est l’un des facteurs de classement les plus importants de l’algorithme de Google.

#4 – Nombre de liens provenant d’adresses IP distinctes

 Il est suggéré d’avoir un plus large éventail de sites qui vous renvoient des liens.

#5 – Nombre de pages de lien

 Il a un impact sur les classements seo.

#6 – Backlink Anchor Text

 Le texte d’ancrage de votre backlink aura plus de portée s’il est bien optimisé.

#7 – Liens de domaines provenant de site en .edu et .gov

Ces types de sites répondent parfaitement aux signaux d’autorité que Google utilise dans l’algorithme de classement.

#8 – Autorité de la page de lien

L’autorité de la page de référence est un facteur de classement extrêmement important depuis toujours.

#9- Autorité du domaine de liaison

Dans la valeur d’un lien, l’autorité du domaine référent peut jouer un rôle indépendant.

#10- Liens provenant de concurrents

Les liens de d’autres pages classées dans le même SERP peuvent être utiles pour le classement d’une page pour ce mot-clé particulier.

#11- Liens provenant de sites Web «attendus»

Pas mal de référenceurs pensent que Google ne fait pas entièrement confiance à votre site Web tant qu’il ne sera pas lié à un ensemble de sites de la même thématique.

#12- Liens de « mauvais » sites

Ils peuvent nuire à votre site.

#13- Messages d’invités

Ils ne sont pas aussi puissants que les véritables liens éditoriaux mais ils ont toujours de la valeur.

#14- Liens de forum

À cause du spam de niveau industriel, Google peut bien dévaloriser les liens des forums.

#15- Liens à partir d’annonces

Pour Google, les liens d’annonces ne doivent pas être suivis mais il est probable que Google soit capable d’identifier et de filtrer les liens suivis des pubs.

#16- Autorité de la page d’accueil

Les liens vers votre page d’accueil d’une page de référence peut jouer une importance dans l’évaluation du poids de votre site et donc d’un lien.

#17- Liens Nofollow

En général les liens Nofollox ne sont pas suivis. Il faut savoir que posséder un pourcentage de liens nofollow peut également indiquer un profil de lien naturel ou non.

#18- Diversité des types de liens

Avoir un pourcentage anormalement élevé de vos liens provenant d’une seule source peut être signe de spam.

#19- Balises «sponsorisées» ou «UGC»

Les liens marqués comme « rel = sponsorisé » ou « rel = UGC » sont traités différemment que des liens normaux «suivis» ou rel = nofollow.

#20- Liens contextuels

Les liens intégrés dans le contenu d’une page sont considérés comme plus puissants que les liens trouvés ailleurs sur la page ou sur une page vide.

#21- Des redirections 301 excessives vers la page

Google a limité la transmission de jus des 301 mais comme son algorithme n’arrive pas à déterminer les sites Black Hat, du coup la mesure c’est été étendue à toutes les redirections 301 y compris les 301 White Hat.

#22- Texte d’ancrage du lien interne

Le texte d’ancrage du lien interne est un signal de pertinence. Les liens internes ont probablement moins de poids que le texte d’ancrage provenant de sites externes.

#23- Attribution du titre du lien

Le titre du lien du texte qui apparaît quand vous survolez un lien peut être utilisé comme un signal de pertinence mais plus faible.

#24- TLD national du domaine référent

Avoir un lien à partir d’extensions de domaine de premier niveau spécifiques à un pays (.de, .cn, .fr, .uk) peut vous aider à mieux vous classer dans ce pays précisément.

#25- Emplacement des liens dans le contenu

Avoir les liens au début d’un élément de contenu peut avoir un poids plus élevé que les liens placés à la fin du contenu.

#26- Emplacement du lien sur la page

L’emplacement d’un lien sur une page est très important. En général, un lien intégré dans le contenu d’une page est plus puissant qu’un lien dans la zone de la barre latérale ou dans la zone de pied de page.

#27- Lier la pertinence du domaine

Le lien d’un site dans un créneau similaire est plus puissant qu’un lien d’un site totalement indépendant.

#28- Pertinence au niveau de la page

Un lien provenant d’une page pertinente permet également d’avoir plus de valeur.

#29- Mot-clé dans le titre

Google donne plus d’importance aux liens des pages qui contiennent le mot-clé de sa page dans le titre.

#30- Vitesse de lien positive

Un site avec une vitesse de lien positive reçoit normalement un coup de pouce dans les SERPs car il montre que votre site gagne de la popularité.

#31- Liens à partir des pages «Hub»

L’algorithme Hilltop suggère que l’obtention de liens à partir de pages considérées comme les meilleures ressources (ou hubs) sur un certain sujet bénéficie d’un traitement spécial.

#32- Lien depuis les sites d’autorité

Le lien d’un site est considéré comme un site d’autorité s’il est susceptible de transmettre plus de jus qu’un lien d’un autre petit site quasiment inconnu.

#33- Lié à comme source Wikipedia

Beaucoup pensent qu’obtenir un lien de Wikipedia vous donne un peu plus confiance et d’autorité aux yeux des moteurs de recherche alors que ces types de liens ne sont pas suivis.

#34- Âge des backlinks

Selon un des brevets Google, les liens les plus anciens ont plus de pouvoir de classement que les backlinks qui ont récemment été créés.

#35- Liens provenant de sites réels ou «Splogs»

A cause de la prolifération des réseaux de blogs, Google accorde un peu plus de poids aux liens provenant de «vrais sites» que de faux blogs.

#36- Profil de lien naturel

Un site dont le profil de lien «naturel» va très bien se classer et être plus durable qu’un site qui a surement utilisé des stratégies de chapeau noir pour créer des liens sur son site.

#37- Liens réciproques

La page Schéma de liens de Google répertorie les échanges trop excessifs de liens» comme un schéma de liens, ce qui est donc à éviter totalement.

#38- Utilisation de Schema.org

Les pages qui prennent en charge les micro-formats peuvent se classer au-dessus des pages sans Schema.org.

#39- Nombre de liens sortants sur la page

Le PageRank est fini. Un lien sur une page avec des centaines de liens externes passe moins de PageRank qu’une page avec une poignée de liens sortants.

#40- Nombre de mots du contenu de lien

Le lien d’un article de 1100 mots est souvent plus précieux qu’un lien à l’intérieur d’un extrait de code de 20 mots.

#41- Qualité du contenu des liens

Le lien provenant d’un contenu mal rédigé ou mal écrit ne transmet pas autant de valeur que les liens d’un contenu bien écrit.

Interaction de l’utilisateur

#1 – RankBrain

RankBrain est l’algorithme d’IA de Google. Beaucoup de personnes pensent que son objectif principal est de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec les résultats de la recherche et de classer les résultats en conséquence.

#2 – Taux de clics organique pour un mot-clé

Si on écoute Google, les pages sur lesquelles le taux de clics est le plus élevé peuvent bénéficier d’un coup de pouce dans les résultats de recherches pour ce mot-clé en particulier.

#3 – CTR organique pour tous les mots clés

Le CTR organique d’un site pour tous les mots-clés pour lesquels il est classé peut être un signal d’interaction utilisateur basé sur l’homme.

#4 – Taux de rebond

Tout le monde en SEO n’est pas d’accord avec le taux de rebond, c’est peut être un moyen pour Google d’utiliser ses utilisateurs comme testeurs de qualité. Une étude récente de SEMRush a tout de même trouvé une affinité entre le taux de rebond et le classement de Google.

#5 – Trafic direct

Il est confirmé que Google utilise les données de Google Chrome pour déterminer combien de personnes visitent votre site et aussi à quelle fréquence. Les sites avec beaucoup de trafic direct sont surement des sites de meilleure qualité par rapport aux sites qui ont très peu de trafic direct.

#6 – Trafic répété

Tous les sites qui ont des visiteurs réguliers peuvent bénéficier d’un meilleur classement Google.

#7 – Nombre de commentaires

Les pages qui ont beaucoup de commentaires peuvent être un signe d’interaction et de qualité avec leurs utilisateurs. Il a été déclaré que les commentaires peuvent beaucoup aider en termes de classement.

Les pénalités de spam sur site (Onsite)

#1 – Pénalité Panda

Les sites avec un contenu de mauvaise qualité sont du coup moins visible dans la recherche à cause d’une pénalité Panda.

#2 – Redirections

Les redirections sournoises sont formellement interdites. Si un site pratique ce genre de méthode, il peut non seulement être pénalisé, mais aussi désindexé.

#3 – Sur-optimisation seo

Google pénalise les internautes pour avoir maximiser leur site. Cela peut comprendre l’utilisation excessive de mots-clés ou bien l’abus d’utilisation d’étiquettes d’en-tête.

#4 – Pages de porte

Google veut que la page que vous montrez à Google soit la page que l’utilisateur va voir. Si votre page redirige les internautes vers une autre page, il s’agit d’une «Page de porte». Cette pratique, qui n’est pas tres bien. Inutile de dire que Google n’aime pas les sites qui utilisent les pages Doorway.

#5 – Annonces au-dessus du pli

L’algorithme de mise en page pénalise les sites avec beaucoup d’annonces et maigre en contenu au-dessus du pli.

#6 – Excess PageRank Sculpting

Aller trop loin avec le PageRank sculpting en ne suivant pas tous les liens sortants peut aussi être un signe de tricher, ce qui n’est pas bon du tout.

#7 – Adresse IP marquée comme spam

Si l’adresse IP de votre serveur est signalée comme un spam, cela peut sérieusement affecter le classement de tous les sites de ce serveur.

#8 – Abus des popups

Ne pas abuser des popups ou publicités distrayantes car le document officiel des directives de Google Rater indique que ce types de pratiques sont le signe d’un site de mauvaise qualité.

Les pénalités de spam hors site (Offsite)

#1 – Site piraté

Si par malheur votre site vient à être piraté, sachez qu’il peut être totalement supprimé des résultats de recherche.

#2 – Afflux non naturel de liens

Un afflux soudain (et non naturel) de liens est un signe infaillible de faux liens.

#3 – Pénalité Penguin

Les sites qui ont été touchés par Google Penguin sont malheureusement moins visibles dans les résultats de recherches même si nous savons que Google Penguin se concentre désormais plus sur le filtrage des mauvais liens que sur la pénalisation de sites Web.

#4 – Liens provenant de sites Web non liés

Un pourcentage élevé de backlinks provenant de sites sans rapport topique peut augmenter les chances d’une pénalité manuelle.

#5 – Avertissement relatif aux liens non naturels

Google a envoyé des milliers de messages «Avis de la search console concernant les liens non naturels détectés». C’est souvent du a une baisse de classement, mais pas 100% du temps.

#6 – Liens d’annuaire de mauvaise qualité

Les backlinks provenant d’annuaires de mauvaise qualité peuvent malheureusement entraîner une pénalité.

#7 – Liens de widget

Google n’aime pas trop les liens qui sont automatiquement générés lorsque l’utilisateur intègre un «widget» sur son site.

#8 – Liens provenant de la même adresse IP

L’obtention d’un nombre artificiel de liens à partir de sites sur la même adresse IP de serveur peut aider Google à déterminer que vos liens proviennent d’un réseau de blogs.

#9 – Texte d’ancrage «Poison»

Avoir un texte d’ancrage «poison» (en particulier des mots-clés de pharmacie) pointé vers votre site peut être le signe d’un site piraté ou d’un spam. Dans tous les cas, cela peut énormément nuire au classement de votre site.

#10 – Liens non naturels

Un brevet Google de 2013 décrit comment Google peut identifier si un afflux de liens vers une page est légitime ou non. Ces liens non naturels peuvent aussi devenir dévalorisés.

#11 – Liens à partir d’articles et de communiqués de presse

Les annuaires d’articles et les communiqués de presse ont été abusés au point que Google considère désormais ces deux stratégies de création de liens comme un «système de liens» dans de nombreux cas.

#12 – Vente des liens

Malgré que la pratique reste toujours courante, se faire prendre à vendre des liens peut vraiment affaiblir la visibilité de votre recherche.

#13 – Outil de désaveu

A travers la search console de Google, Il est possible de supprimer une pénalité algorithmique ou manuelle pour les sites qui ont été victimes d’un référencement négatif.

#14 – Demande de réexamen

La demande de réexamen pour un site peut vous permettre de lever une pénalité en cours.